SALVATORE ADAMO lyrics - Toutes Seules

SALVATORE ADAMO
"Toutes Seules"

Le crepuscule embrase l'Atlantique
Le soleil couchant reveille des vieux reves
Une piece d'or pour certains
Ou pour d'autres mystiques
Les lueurs?. d'un paradis lointain?

Moi de toute facon je pense a toi
Je sais qu'un jour j'irais
Ou tu m'attends
Si tu existes au bout de moi-meme
Ou la-bas de l'autre cote du temps

En attendant j'observe les ombres
Qui s'arretent sur la digue
Elles me fascinent, elles m'intriguent
Toutes ces personnes qui s'font leur cinema

Et qui parlent toutes seules
Qui revent toutes seules
Toutes seules.. face a l'ocean
Et elles pleurent toutes seules
Et elles rient toutes seules
Toutes seules depuis si longtemps

Seules a fumer leur cigarette
A se raconter des histoires
Ou elles ne manqueront plus l'immanquable

Et elles parlent toutes seules
Et elles parlent toutes seules
Toute seules

Etrange ballet dans la nuit mauve
Chacun sur son etoile allume son v?u
Et soudain je comprends que je suis comme elles
Une ile ? une solitude

Peut-etre es tu la face a l'ocean
Et ton regard est parallele au mien
Et si une seule etoile suffisait amplement
Pour abriter deux par deux toutes ses personnes

Et qui parlent toutes seules
Qui revent toutes seules
Toutes seules.. face a l'ocean
Et elles dansent toutes seules
Et elles volent toutes seules
Toutes seules depuis si longtemps

Comme un chapelet de cometes
Comme des confettis derisoires
Pour une fete a venir ? improbable

Et elles sortent toutes seules
Et elles rentrent toutes seules
Toutes seules
Et elles dansent toutes seules
Et elles volent toutes seules
Toutes seules ?toutes seules
Et elles naissent toutes seules
Et elles meurent toutes seules
Toutes seules ?toutes seules